Comment développer votre sens du rythme à la guitare

Catégorie(s) : Apprentissage

Le rythme est un terme un peu vaste qui englobe plusieurs éléments, notamment la signature rythmique d’un morceau, les débits de notes qui le composent en passant par les placements de notes effectués par les musiciens.

Bref, le rythme dans une pièce, c’est le groove, ce qui donne envie de bouger le corps et de taper du pied.

Outre le rythme, une pièce musicale est généralement aussi composée d’une harmonie et d’au moins une mélodie.

  • En l’absence d’un rythme, nous avons de la musique en rubato. (très utilisé dans le mouvement romantique) ;
  • Sans l’harmonie, nous avons des airs de musique ;
  • Sans mélodie, nous avons de la musique d’ambiance.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les débits de notes ainsi que le travail de précision sur le placement de notes (travail ô combien important et souvent trop dénigré par les guitaristes débutants) et travailler votre capacité à distinguer de façon instinctive les intervalles de temps.

Exercice 1

En musique, l’appellation « rythmique » se compose de différentes dimensions.

Comme premier exercice, nous allons travailler quelques rythmiques (les plus courantes) : croches, triolets, doubles croches et sextolets.

Pour ce faire, nous monterons et descendrons la première position de la gamme de la majeure dans différents débits, en prenant soin de faire en sorte que la première note du débit suivant soit toujours sur le temps, comme exhibé dans la vidéo :

exercice1-le-rythme-a-la-guitare

Vous pouvez jouer l’exercice en aller-retour, en fast picking ou en legato. On peut même envisager utiliser le jeu aux doigts (en butée) voire de l’hybrid picking.

Du coup, ça développera le contrôle de ces techniques ainsi que le placement de notes : les sensations physiques n’étant pas les mêmes, le placement rythmique ne se fera pas sentir de la même façon.

Commencez par jouer lentement (environ 60 bpm) puis augmentez progressivement le tempo jusqu’à 120 bpm.

 

Exercice 2

Ici, on se concentre sur le placement de notes dans un tempo très lent (30 bpm).

exercice2-le-rythme-a-la-guitare

Je vous conseille de pratiquer cet exercice de rythmique dans un tempo très lent (20 bpm, voire 16 bpm).

Jouez en respirant profondément : la respiration est étroitement liée à un bon placement rythmique.

Un peu comme méditer, on se concentre sur sa respiration et sur le temps qui déroule. Après quelques séances, vous constaterez une bien meilleure appréhension du temps et du placement des notes (et certainement une meilleure gestion du stress!).

Il est bien évidemment possible (et conseillé) d’en essayer d’autres (d’autres débits) voire des figures plus complexes (avec un débit régulier) comme des figures syncopées.

Exercice 3

Pour l’exercice suivant, il sera question des doubles croches, soit le débit le plus utilisé dans la plupart des styles de musique (metal, jazz, rock, blues, fusion, pop …).

exercice3-le-rythme-a-la-guitare

Assurez-vous de jouer en aller-retour et portez une attention particulière aux mouvements du médiator : la première double (le temps) et la 3e double (le contre-temps) se joue vers le bas, alors que la seconde et la 4e double se jouent vers le haut.

Pour mieux se repérer dans le temps, il est préférable que les 1er, 2e et 3e doubles soient « pensées » en fonction du temps précédent alors que les 4e doubles ont pour repère le temps suivant.

L’exercice est à faire à différents tempos pour explorer les différentes sensations du temps.

Exercice 4

Nous allons travailler l’appréhension des débits : c’est-à-dire comment on ressent et anticipe le débit. C’est un élément très important à la guitare, car l’utilisation de différents débits dans un solo ou une improvisation permet d’enrichir votre jeu de manière considérable.

Nous allons jouer les notes aiguës de la 1re position de la gamme de sol majeur :

exercice4-le-rythme-a-la-guitare

Nous attaquons les doubles croches (débit que nous avons déjà travaillé précédemment). Nous enchaînons ensuite les quintolets, les sextolets, les septolets et enfin les triples croches.

Pour travailler chaque débit, il suffit de prendre le nombre de notes du débit + une et de jouer en descendant la gamme puis en la montant. De la sorte, les points d’appui (les temps) seront déterminés par la note la plus grave et la plus aiguë de chaque motif.

Exercice 5

Il sera maintenant question des polyrythmies.

Tout d’abord, définissons ce qu’est une polyrythmie dans la musique : ça consiste à jouer un « rythme » différent de celui du morceau. En clair, on établit un tempo dans le tempo.

Les noires pointées enchaînées dans un morceau en 4/4 sont une forme de polyrythmie. Le nom de la polyrythmie se fait en fonction du nombre de « temps » du nouveau tempo par rapport au nombre de temps du tempo « véritable ».

Pour reprendre l’exemple des Noires pointées : ce sont des 2 pour 3 -> 2 noires pointées pour 3 temps (3 Noires).

exercice5-le-rythme-a-la-guitare

Pour travailler à la guitare efficacement cet exercice de rythmique, nous allons également bosser la sensation du rythme, ainsi que la constance dans celle-ci.

Dans la première partie, ce sont des Noires pointées dans un 4/4 qui s’enchaînent dans un 2 pour 3. La première est sur le temps, la seconde sur le contre temps.

Dans la deuxième partie, on enchaîne des triolets de Noires, soit 3 notes pour 2 temps : des 3 pour 2. La première noire de triolet est sur le temps, la seconde est sur la 3e croche de triolet du premier temps et la 3e est sur la 2e croche de triolet du 2e temps.

Dans la troisième et dernière partie, on enchaîne des croches pointes, soit 4 notes pour 3 temps : des 4 pour 3. La première croche pointée est sur le temps,  la seconde est sur la 4e double croche du 1er temps, la 3e est le contre-temps du 2e temps et la 4e est sur la 2e double croche du 3e temps.

La régularité est fondamentale dans le rythme. C’est aussi une façon de gérer l’appréhension du temps (souvent générateur de stress/trac chez les musiciens).

Exercice 6

Pour cette dernière leçon sur le rythme, nous allons nous servir du métronome de façon différente. La plupart du temps, on se sert du métronome pour indiquer les temps (généralement en 4/4). Ici, nous allons explorer de nouveaux horizons musicaux en usant du métronome pour « taper » autre chose que le temps.

exercice6-le-rythme-a-la-guitare

La première partie sert un peu d’exemple ; on voit le riff dans sa forme de base. Le métronome est à 60 bpm à la noire.

La 2e partie consiste à jouer le même riff à la même vitesse, sauf qu’on fait jouer au métronome des croches pointées. Ne pouvant faire ça avec le logiciel, j’ai converti tout le riff (ainsi que le tempo) pour obtenir l’équivalence.

La 3e partie est également la même que la première, sauf que le métronome joue des croches pointées. Comme pour la partie précédente, le riff et le tempo ont été adaptés pour conserver la même vitesse d’exécution.

Grâce à cet exercice, vous pourrez ressentir différemment un même riff et mieux appréhender le temps et ses divisions. Bien sûr, il est possible d’adapter cette idéologie pour d’autres « battements » du métronome et d’autres riffs.

Au besoin, téléchargez les 6 exercices de rythmiques au format Guitar Pro.

 

Voilà, j’espère que toutes ces notions sur le rythme à la guitare vous aideront à mieux appréhender votre sens du temps.

Rappelons que le rythme (et la gestion du temps) est quelque chose de vraiment TRÈS important dans la musique. Dans un éventuel article, nous irons plus loin…

N’oubliez surtout pas : ne jamais se crisper et surtout bien respirer ! La respiration est la clé de la maîtrise du rythme et du temps.

Il ne faut d’ailleurs jamais hésiter à travailler plus lentement ou à ralentir les passages difficiles, ils deviennent alors nettement plus faciles à apprendre.

Bon rythme et bonne respiration à vous !

Partagez cet article :

Pin It
À propos de l'auteur : Sophian Alkurdi

Diplômé de la Music Academy International de Nancy, j’enseigne maintenant la guitare dans l’Espace Musical de la Digue, sur Guitare Domination, et j'écris la musique pour l’ESMA (Ecoles Supérieures des Métiers Artistiques) pour un film d’animation ainsi que pour différents projets (courts métrages et autres domaines artistiques). Vous pouvez me retrouver sur Facebook, Google+ ou visiter mon site web personnel : www.sophianalkurdi.com.

Laissez un commentaire

commentaire(s)

2 commentaires pour "Comment développer votre sens du rythme à la guitare"

  1. Christophe le 4 mai 2015 à 11 h 10 min

    Salut Sophian,
    Et bien il y a du boulot pour ceux qui en veulent !
    J’ai particulièrement bien aimé l’ex. sur les rythmes lents. Beaucoup de guitaristes veulent jouer vite, mais je trouve que la maitrise du temps se fait autant dans la lenteur.
    L’ex.3 est ouvre aussi beaucoup de portes, on peut faire ses propres schémas rythmiques, en les combinant à l’infini, ce qui enrichit le jeu pour l’impro, par exemple.
    Et alors celui que je n’ai vu nul part ailleurs, c’est le 6 ! ça c’est plutôt original.
    Dans le même style,ce que j’aime faire, qui permet de phraser différemment, comme font les anglo-saxons, c’est de battre l’after-beat (2 et 4).
    Merci à toi !

  2. Stéphane le 14 février 2014 à 11 h 00 min

    Bonjour Sophian,

    J’aime beaucoup votre façon d’aborder la notion du rythme à la guitare… En plus, tout est progressif et très facilement compréhensible. On peut même facilement appliquer tout ça quand on joue en rythmique.

    Bravo !

Laisser un commentaire