6 exercices pour mieux contrôler votre sweeping à la guitare

Catégorie(s) : Techniques

Ce cours fait suite à Introduction à la technique du sweeping à la guitare. À cette étape-ci, vous parvenez normalement à balayer les cordes de façon assez précise et avec une certaine vivacité. Si ce n’est pas encore le cas, débutez ou reprenez les bases du sweeping inculqué dans la précédente leçon.

Nous allons maintenant essayer d’amener votre jeu en sweeping vers un niveau plus élevé et découvrir, dans la démarche d’enrichissement, de nouvelles formes d’accords à arpéger.

Tandis que dans la première partie de l’étude du sweeping nous nous sommes avant tout focalisés sur les arpèges d’accords majeurs (et augmentés), ici, nous aborderons surtout les arpèges d’accords de types mineurs et diminués.

Dans le même ordre d’idée que les plans précédents qui faisait usage d’accords majeurs sur cinq ou six cordes, nous mettrons désormais en œuvre les formes de mi, de la et de do (celles de sol et de sont bien entendu tout aussi exploitables, mais s’avèrent nettement moins pratiques ou accessible).

Dans tous les cas, il demeure primordial, lorsque vous jouez du sweeping, de porter une attention particulière à l’orientation des coups de médiator, à la propreté du son, de même qu’à la synchronisation main gauche/main droite.

Exercice 1

Pour donner le coup d’envoi, nous entamerons l’étude plus approfondie du sweeping en travaillant un plan qui devrait déjà vous être familier si vous avez suivi la précédence leçon sur cette technique, soit : un arpège de la mineur en forme de mi, mais sur des débits distincts. De la sorte, la fluidité du « roulé » des doigts (index et annulaire) va être déterminante quant à la régularité de l’exécution.

D’autre part, le travail du sweeping sur d’autres débits va consentir d’adopter plus aisément le placement rythmique, de ratifier la maîtrise et le contrôle de vos mouvements.

developper-sweeping-exercice-1

Le choix de ce plan n’est pas anodin : en effet, il est constitué de deux ensembles de six notes (en croches, triolets ou sextolets). On peut assez naturellement percevoir les « accents », c’est-à-dire la note la plus grave et la plus aigüe, toutes agencée sur les temps, il est donc beaucoup plus facile de se repérer dans le rythme et de suivre correctement le tempo.

Une fois le plan maîtrisé, je vous suggère deux choses, soit de :

  • Jouer le même plan, mais en ajoutant des débits plus complexes (quintolets, septolets, triples croches, voire des « polyrythmes »…) ;
  • Mettre en pratique ces débits à partir d’un plan constitué de deux groupes de quatre ou cinq notes, dans le but de décaler les « accents » dans le temps.
Exercice 2

Ce second exercice consiste à enchaîner les trois formes fréquemment utilisées de la mineur, dans cet ordre-ci : forme de do m, forme de la m et forme de mi m.

developper-sweeping-exercice-2

Dans l’exercice d’ouverture, nous avons abordé des formes identiques, mais dans leur déclinaison majeure. Dans cette partie, nous couvrons plutôt les formes les plus exploitées pour le sweeping joué sur 5/6 cordes.

En ce qui concerne la forme de do (majeur ou mineur), je préfère assigner un renversement sur la tierce qui se révèle généralement plus commode. Certes, sa sonorité peut en importuner plus d’un, mais se montre davantage intéressante à travailler : intervalle de sixte mineure (dans un arpège majeur) ou d’une sixte majeure (dans un arpège mineur) entre la première note (la tierce) et la seconde (la tonique).

Exercice 3

Passons maintenant à l’accord diminué. Si vous l’ignoriez, un accord diminué est simplement un accord constitué de quatre notes espacées de la précédente et de la suivante, d’un écart de 3 demi-tons, donc :

Tonique → (3 demi-tons) → Tierce mineure → (3 demi-tons) → Quinte diminuée → (3 demi-tons) →  Septième diminuée → (3 demi-tons) → Tonique

developper-sweeping-exercice-3

N’oubliez pas qu’un accord diminué est nécessairement symétrique, par conséquent, il peut se renverser très facilement : il suffit de déplacer de trois demi-tons la forme et on obtient un renversement. Dans ce cas-ci, les renversements ne peuvent pas altérer le nom de l’accord, par exemple : un si dim 7, on peut très bien le renverser sur sa tierce, ce qui donnerait si dim 7 / ré que l’on peut aussi figurer par si dim 7 ou ré dim 7, donc :

Si dim 7   =    Ré dim 7 / Si    =    Fa dim 7 / Si    =    Sol# dim 7 / Si
Ré dim 7    =    Fa dim 7 / Ré     =    Sol# dim 7 / Ré    =    Si dim 7 / Ré
Fa dim 7    =    Sol# dim 7 / Fa    =    Si dim 7 / Fa    =    Ré dim 7 / Fa
Sol# dim 7   =   Si dim 7 / Sol#    =   Ré dim 7 / Sol#    =   Fa dim 7 / Sol#

Grâce à sa composition symétrique, il est possible de répéter le même motif tous les trois demi-tons (ou chaque trois cases).

Dans cette partie, j’illustre deux formules se jouant sur les trois cordes aiguës.

Le premier contient pour chaque « motif » chaque note de l’arpège de manière à l’isoler. Le second contient un groupe de cinq notes, donc on répète une note de l’arpège sur la corde de sol.

En jouant la première partie de l’exercice, on se rend compte qu’un motif sur deux débute avec exactitude sur le temps (avec un débit en doubles croches).

Dans la seconde partie, chaque motif commence sur le temps (avec un débit en doubles croches pareillement).

ATTENTION : Ne pas confondre un accord diminué (qui est une tétrade : accord à quatre sons) et un accord demi-diminué (qui est une triade, dans ce cas : tonique, tierce mineure et quinte diminuée).

Exercice 4

Travaillons maintenant la propreté de chaque note ainsi que le travail rythmique.

La pratique assidue de cet exercice va également vous permettre de développer la régularité du mouvement de la main droite, essentiel pour un jeu soigné et méthodique.

developper-sweeping-exercice-4

Cet exercice de sweeping se compose de deux segments : l’un contient un débit de triolets et des ensembles de trois notes, tandis que l’autre renferme un débit de doubles croches et des ballots de quatre notes.

Les accents se font donc sur le début de chaque séquence, ce qui rend l’exercice nettement plus simple au niveau de la rythmique jouée et permet de focaliser sur la précision et la propreté du son.

Exercice 5

Dans ce prochain exercice, nous allons arpéger les trois accords mineurs de la gamme de sol majeur (ou mi mineur).

Degré
I
II
III
IV
V
VI
VII
Triade Majeure mineure mineure Majeure Majeure mineure mineur (b5)

Ainsi, les degrés qui seront arpégés sont le VI, II et III. Dans la gamme de sol majeur, cela nous donne : mi m, la m et si m.

Pour que le plan demeure « musical » et agréable à écouter, nous allons appliquer des renversements disposant des notes les plus rapprochées que possible.

Ainsi, mi m (VIe degré) ne sera pas renversé, la m (IIe degré) sera renversée sur la quinte et si m (IIIe degré) sera renversé sur la tierce.

developper-sweeping-exercice-5

Comme vous pouvez le constater, ces arpèges fusionnent la technique du sweeping et du « string skipping » (saut de cordes), rendant les plans très laborieux à exécuter parfaitement.

Le saut de cordes amène une sorte de cassure dans les intervalles et offre ainsi une musicalité plus harmonieuse et plaisante à jouer.

Exercice 6

Dans ce plan final de sweeping, nous jouerons les trois mêmes accords que l’exercice 5, soit : mi m, ma m et mi m. À l’exception qu’ici, nous nous consacrons sur les deux cordes aiguës.

developper-sweeping-exercice-6

Cet exercice conclusif rappelle le 6e exercice du précédent article sur le sweeping où l’on reprenait un extrait du solo de My Sharona des Knacks.

D’ailleurs, les défis techniques sont sensiblement les mêmes.

Yngwie Malmsteen a largement fait usage de ce type d’arpèges, notamment dans le solo de « Rising Force » et de « Trilogy Opus 5 ».

Ces plans-ci peuvent parfaitement se décliner en guitar tapping (comme le ferait sans doute Eddie Van Halen). Ils offrent un côté très mélodique et d’apparence très virtuose.

Ils sont parfaitement adaptés à un solo dans les styles suivants : rock, hard-rock, heavy-metal, néoclassique ou même du punk (certains soli des Toy Dolls contiennent ce type d’arpège).

Notez que vous pouvez télécharger (en cliquant ici) ces 6 exercices de Sweeping au format Guitar Pro.

Conclusion

Avec ces six nouveaux exercices de sweeping, vous connaissez désormais de nouvelles formes d’arpèges et surtout de nouvelles manières de travailler la technique du sweeping, incluant toutes les difficultés qu’il soulève (rythme, précision, propreté, synchronisation, etc.)

Il est recommandé de toujours travailler ces exercices de sweeping au métronome, voire sur un backing track (ce qui combinera le travail rythmique et harmonique, voire mélodique).

Dans un éventuel cours plus avancé sur le sweeping, nous développerons d’autres formes d’arpèges encore plus épineux pour les doigts (nous laisserons donc de côté les « petites » triades habituelles).

Bon balayage à tous et à toutes et à bientôt sur le blog GD pour d’autres articles et cours de guitare gratuits ! ;-)

Partagez cet article :

Pin It
À propos de l'auteur : Sophian Alkurdi

Diplômé de la Music Academy International de Nancy, j’enseigne maintenant la guitare dans l’Espace Musical de la Digue, sur Guitare Domination, et j'écris la musique pour l’ESMA (Ecoles Supérieures des Métiers Artistiques) pour un film d’animation ainsi que pour différents projets (courts métrages et autres domaines artistiques). Vous pouvez me retrouver sur Facebook, Google+ ou visiter mon site web personnel : www.sophianalkurdi.com.

Laissez un commentaire

commentaire(s)

8 commentaires pour "6 exercices pour mieux contrôler votre sweeping à la guitare"

  1. Payol24 le 13 mars 2014 à 20 h 04 min

    Bonjour Sophian! J’ai pratiqué quelques-uns de tes plans de sweeping today. Je pense exécuter correctement le mouvement de la main droite. Mon souci, c’est plutôt celle de gauche : dès que j’enlève mon doigt d’une corde, elle sonne à vide (en particulier celle de G) et au final ça terni un peu le « résultat » sonore. Est-ce normal ? De quelle façon puis-je corriger cette bévue ?

    • Sophian Alkurdi le 14 mars 2014 à 10 h 48 min

      Bonjour,

      C’est un problème qui peut arriver : la corde se prend dans le doigt et en le retirant vite, le doigt fait une sorte de pull-off.

      Je vois 2 solutions :

      1. Soit laisser « traîner » le doigt pour qu’il étouffe la corde après l’avoir joué (il touche toujours la corde, mais sans que la corde touche la frette).

      2. Soit utiliser le majeur (ou l’annulaire) de la main droite pour étouffer les cordes jouées (technique utilisée par quelques guitaristes), mais c’est un peu plus dur que la première solution, sinon on peut très vite amplifier le problème.

      Je vous conseille donc la première solution et ne pas hésiter à le travailler lentement pour bien décomposer le mouvement et ainsi cibler le moment précis qui pose problème.

    • IMPOSSIBLE MAN le 9 mai 2014 à 1 h 51 min

      t4AS trois MOYENS D ETRE PLUS PROPRE payol…le premier c de faire suivre ta main droite qd tu joues la gauche en frottant avec la paume (de la droite bien sur) ça mute tes cordes, la 2ème c de poser tes doigts main gauche en les ecrasant de manière à toucher la corde du dessus ou du dessous afin de muter les résonnances du au fait q tu dynamises les cordes que tu laches pour balayer les suivantes… la 3ème c d4etre parfaitement synchro entre les 2 mains..tu px aussi mettre moins de gain et comme malmsteen privilegier l’overdrive plutot la disto si tu joue en saturé… J’en fais sur les videos qui suivent et si tu faisait passer l’info serait cool… et dommage q tu sois pas sur paris je donne des cours si on vient chez moi… lis la suite
      FANS DE GUITARE ??? ça y est LA DEUXIEME VIDEO !!!
      LE DEFI TECHNIQUE COMPLETEMENT BARRé CONTINUE ;)

      l’événement THE BEST GUITARIST OF THE WORLD IN 10 VIDEOS se poursuit
      10 vidéos, 10 styles différents du Rock au Jazz, 10 performances de l’extrême, 1 seul guitariste ! EMMANUEL SANSONE

      LA VIDEO N°2 JAZZ STANDARD ( SHUFFLE ROCK, NO SWING !!!)
      http://youtu.be/4KbpJk5LMGc
      LA VIDEO N°1 (ROCK SHRED GUITAR HERO)
      http://youtu.be/jEt7Jnk-EWU

  2. Romain-J Mondoloni le 13 mars 2014 à 16 h 08 min

    Très bien expliqué! À bientôt et vivement un de tes prochains articles, ça incite vraiment à bosser ma gratte quand je passe faire un tour sur l’un de tes cours à Guitare Dom!

  3. Dimitri-Ibanezzz le 13 mars 2014 à 14 h 28 min

    Ça y est, j’y arrive presque!

    Merci Sophian ! Grâce à toi je parviens maintenant à jouer « quelque-chose » qui se « rapproche » du sweeping ! Il manque encore un peu d’entrainement, mais ce n’est pas grave, je suis trop content! :) Je vais continuer de travailler !

  4. Samuel Tapy le 13 mars 2014 à 12 h 02 min

    Oh mrd! Merci pour ces vidéos et tes explications !

    Ça fait un mois que je galère sur cette technique, mais ça commence à prendre forme, même si je n’étais pas certain du nom, mais là, ça devrait aller !

  5. PandaG le 13 mars 2014 à 11 h 04 min

    Bonjour Sophian! Je tiens à te remercier pour toutes les leçons que tu proposes sur GD. Je joue de la guitare depuis 4 ans et je possède la plupart des bases, mais je t’avoue que la technique du sweeping m’échappait totalement… Je ne la maîtrise pas encore parfaitement, mais grâce à tes conseils, Yngwie Malmsteen devra bientôt se tenir tranquille ! :P

    Un novice/intermédiaire qui progresse très vite grâce à vous !

    • Sophian Alkurdi le 14 mars 2014 à 10 h 44 min

      Merci à vous !

      C’est gentil, ça me fait plaisir que ça puisse servir. ;)

Laisser un commentaire